|
Ma demande de devis
Tèl : (+33) 05 49 05 00 80

L’inox, et en plus il est recyclable !

12/12/2018

L’acier inoxydable est incontournable pour les particuliers comme pour les industriels. En plus, ses aptitudes au recyclage en font un matériau d’avenir, en phase avec les préceptes du développement durable.

 

Plus d’un siècle après son invention, l’inox est devenu partie intégrante de la vie quotidienne des particuliers et des industriels du monde entier. Comment faisait-on avant ? On le trouve partout. Ses propriétés en font le matériau préféré du secteur agroalimentaire, il est plébiscité par le bâtiment et les travaux publics, l’automobile, l’outillage. La médecine et l’aéronautique ont également recours à l’usinage de pièces en inox. Chacun dans son domaine lui reconnait des qualités de robustesse, d’hygiène, de résistance à la corrosion, son aptitude au soudage. Sa dimension esthétique est aussi recherchée dans le bâtiment par exemple.
Depuis 1970, la production d’inox est passée de 3 à 40 millions de tonnes par an. Son taux de croissance annuel moyen est encore de 6%. D’ici 2023, le marché mondial devrait peser près de 115 milliards d’euros.

 

Une filière dynamique
Les 1300 entreprises du recyclage et leurs 2500 établissements forment un tissu de PME, PMI réparti sur l’ensemble du territoire français. La filière est dynamique mais dépend de facteurs qui lui sont extérieures comme une politique de réduction des enfouissements et l’incitation des industries à utiliser des matières recyclées. L’acier inoxydable présente d’indéniables atouts : son maniement est relativement aisé et ses composants (nickel, chrome, molybdène) apportent un surcroit de valeur.

 

Un matériau d’avenir
L’inox est en phase avec nos besoins en développement durable. Sa longévité et sa résistance aux agressions extérieures sont éminemment recherchées. L’inox est stable ne perd pas ses propriétés avec le temps, reste inerte dans l’eau par exemple. Il est, de fait, plutôt sobre sur le plan énergétique. Il se démarque aussi et surtout pour son aptitude au recyclage, sa recyclabilité. 80% de l’acier inoxydable est réutilisé. Dans la construction, le taux approche même les 100%. Dès lors que les déchets des chantiers empruntent bien la filière de recyclage, ils sont entièrement récupérés puis revalorisés. En moyenne, 60% de l’inox fabriqué est composé de matériau recyclé ! Economie d’énergie, préservation des ressources, moins de pollution liée à son extraction, l’inox fait figure de « matériau vert » à plusieurs égards.

« Retour
filair.fr